切り切りMme

自作の切り絵を紹介する

団扇シリーズ④「ムーミン」

「来て洗ふ応へて墓びほてりかな」(星野麥丘人)

昨夕、夕立があり今朝も空がグレートーンになっているという珍しい日となり、墓参りには最適でした。最近、墓石の先が尖った墓を見かけなくなりました。戦死された兵士の方々も50回忌を過ぎて土に返された方が増えたのでしょうか。今年は戦後71年。戦争を知らない人が人口の八割を占めるのだそうです。昨日の天声人語に戦前の昭和恐慌の折りのエピソードが掲載されていましたが、戦争景気で当初は戦争を善かれという風潮があったことを今更に知ります。軍靴が鳴り響く世にだけはならぬように心治める日にしないといけません。

「堪ふる事いまや暑のみや終戦日」(及川貞)

 

ムーミンのキャラが一列に勢ぞろいした画像を中心を軸に弧になるようにずらしてから団扇に沿うように切りました。少し端が切れてしまいムーミンパパのシルクハットが切れました。

f:id:masasarah:20160815134517j:plain

Le 15 à 11 heures passées, le disque sur lequel la déclaration du Tennō fut gravée est diffusé sur les ondes de la NHK, la radio nationale japonaise, bien que ce jour-là un deuxième groupe de mutins tentât, sans succès là aussi, de prendre le contrôle de la station de radio.

Pour la première fois, plusieurs millions de Japonais entendirent la voix de leur souverain, mais ne purent saisir le sens des déclarations de l’Empereur, celui-ci s’exprimant dans un japonais archaïque, utilisé uniquement dans l’ancienne cour impériale, et qui était donc incompréhensible pour le commun de la population. De plus, l’enregistrement audio de mauvaise qualité et l’Empereur ne faisant pas directement référence à la capitulation et à la défaite, mais plutôt à l’acceptation des termes de la conférence de Potsdam, ajoutèrent à la confusion. Ces inconvénients avaient été prévus, c’est pourquoi un commentateur japonais de la radio expliqua clairement aussitôt après la diffusion du discours, le sens du message aux auditeurs, à savoir que le Japon avait perdu la guerre et que celle-ci était enfin terminée.